+ 90 541 608 57 25

Jeûner avec Ballon Gastrique

Tabağın üzerinde çalar saat ve çatal bıçak.

Jeûne et nutrition avec ballon gastrique pendant le Ramadan

Pendant le mois de Ramadan, la durée de la faim est prolongée et le nombre de repas est réduit. Pour prévenir une réduction précoce de la glycémie, pour obtenir les besoins énergétiques quotidiens requis et pour fournir une alimentation équilibrée, au moins 2 repas doivent être faits. Les nutriments doivent être distribués de manière équilibrée pour le sahur et l’iftar.
Aliments à index glycémique bas afin d’équilibrer la glycémie surtout au sahour
doivent être privilégiés et les aliments riches en protéines doivent être privilégiés. En raison du taux métabolique réduit la nuit, la consommation d’aliments lourds et riches en calories doit être évitée. Sinon, une prise de poids peut être observée. En plus d’une alimentation équilibrée, une consommation d’eau adéquate doit être assurée. L’eau est la substance la plus importante pour le fonctionnement de notre métabolisme. En raison d’une consommation d’eau insuffisante, des conditions telles que la perte de minéraux et des maux de tête peuvent survenir. Pour cette raison, entre l’iftar et le sahur 2-2,5 litres d’eau
doit être consommé.

Recommandations nutritionnelles

  • Afin de fournir une nutrition équilibrée et adéquate, le sahur ne doit pas être ignoré. Une quantité adéquate de protéines doit être consommée dans le sahur et l’iftar.
  • Les repas doivent être consommés lentement et mâchés.
  • Les grandes assiettes doivent être utilisées pour les salades et les petites pour les repas. De cette façon, le contrôle des portions sera fourni.
  • L’eau doit être bue fréquemment entre l’iftar et le sahur.
  • Une attention particulière doit être accordée à la séparation solide-liquide. Les liquides ne doivent pas être consommés avec les repas.
  • Si l’iftar est commencé avec de l’eau ou de la soupe, il faut attendre 30 minutes puis prendre le repas principal.
  • Les repas sont préparés avec des méthodes de cuisson saines telles que griller, bouillir, cuire au four et cuire à la vapeur. Les méthodes telles que la friture et le rôtissage doivent être évitées.
  • Les aliments très salés et épicés doivent être évités. Ces aliments augmenteront les besoins en eau pendant le jeûne.
  • Après un jeûne prolongé, des envies sucrées apparaissent car la glycémie n’est pas régulière. Aux desserts au sorbet, il faut préférer les desserts lactés.
  • Chaque jour, des efforts doivent être faits pour faire de l’exercice 1 à 2 heures après l’iftar. En particulier la marche rapide moyenne facilitera la digestion des aliments.
  • S’il existe une maladie chronique telle que le diabète, l’hypertension, les maladies rénales, les maladies cardiovasculaires et qu’une médication continue est nécessaire, un médecin doit être consulté avant le jeûne.

Autres Articles de Blog